3- HIDA S. EISENSTEIN Potemkine (1925) 2. Analyser

Histoire des arts Le Cuirassé Potemkine S. EISENSTEIN (1925) Analyse (1)

2. La structure narrative (d’après le Site Ciné club de Caen)

En juin 1905, révolte à bord du cuirassé Potemkine : nourriture avariée. Ordre de fusiller des marins pour l’exemple (« Frères, ne tirez pas sur vos frères. ») les soldats se joignent aux mutins. Les habitants d’Odessa fraternisent aussi avec les marins révoltés.

Acte IV

La ville entière soutient l’équipage mutiné ; tels des oiseaux blancs de nombreux canots se dirigent vers le cuirassé avec à leur bord de quoi nourrir les marins : pain, oies et cochons de lait. (SCÈNE DES YOLES) Tous, vieillards ou jeunes gens, enfants, nobles, bourgeois, gens du peuple, un marin cul de jatte… applaudissent cette fraternisation.

Soudain, l’armée apparaît en haut des marches et tire dans la foule en contrebas. Une mère voit son enfant blessé, tomber et être piétiné. Elle remonte alors les escaliers à contre-courant de la foule qui continue de fuir, de façon désordonnée, paniquée. Son exemple entraîne une autre femme, la « femme courageuse » à vouloir essayer de convaincre les soldats. Mais rien n’y fait. La mère a beau dire aux soldats que son enfant est au plus mal, ils tirent sur elle et la tue. Les cosaques arrivent par le bas des escaliers et la femme courageuse voit ses compagnons fauchés par leurs tirs. En haut des escaliers, une jeune mère (veuve ?) essaie de protéger des balles son bébé qui est dans un landau, mais c’est elle qu’on tue d’une balle dans le ventre. Elle s’écroule en poussant le landau de son enfant qui dévale les escaliers sous les yeux horrifiés de la femme courageuse et d’un jeune étudiant.
Au moment où le
landau se renverse, la femme courageuse est exécutée à coups de sabres dans la tête par un cosaque.

En réponse aux atrocités du commandement militaires, les canons du Potemkine répliquent à la charge des cosaques et visent le théâtre d’Odessa, l’état-major des généraux qui est pulvérisé.

Fichiers son : Récit  1  Récit 2

Les personnages présents dans cet acte (ACTE IV)

le-cuirasse-potemkine-1925_4

La mère portant son enfant mort vers les soldats responsables de cette mort

Fichiers son : Personnages 

(Au début du chapitre 4)
– Les marins
– femmes des marins
– bourgeois
– femme à lorgnons avec une jeune fille à nattes blondes
– étudiant
– (44 min 56) foule compacte de dos
– Cireur de chaussure (45 min 41)
– Femme noble avec voilette avec plume, robe incrustée de pierres
– Autre femme noble : gants noir et ombrelle blanche
– (45min53) un marin mutilé d’origine africaine
– (46min) un enfant protégé par sa mère
– (46min 31) les soldats de l’armée
– (47min20) Trois ou quatre groupes cachés, des personnages anxieux (regards et mines horrifiés)
– (47min36) Des soldats tirent de profil
– (49min35) Plusieurs personnages aperçus, « connus », meurent. Une femme noble en blanc est morte.
– (50min11) La mère du jeune garçon est tuée.
– (50min17) Arrivée des cosaques en bas de l’escalier à cheval.
– (50min39) Arrivée de la mère (veuve ?) avec un bébé, dans un landau.
– (51min35) Chute de la jeune mère qui entraîne la chute du landau.
– (52min10) Seule vue de face d’un soldat tuant à coup de sabre la « femme courageuse » (aux lorgnons)

=> personnages nombreux à la fois anonymes et reconnus, identifiés dont la mort peut nous toucher.

Représentation de toutes les catégories (sociales, âges…). Personnages-types.

Alternance de scène de foule, de panique, de désordre, de folie (l’enfant piétiné) et de plans rapprochés sur des corps et des visages identifiables. Individualisation pour une meilleure identification, sans héros spécifique. C’est l’homme (la femme) ordinaire qui est rendue héroïque par sa résistance humaniste au milieu du déchaînement de la folie guerrière.

Opposition entre les pas mécaniques des soldats, leurs visages non montrés (la machine de guerre) et la foule sympathique blessée, aux corps contorsionnés, chutant, piétinés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.