3- HIDA Épreuve DNB Modalités de déroulement de l’examen (Session 2016)

Modalités d’organisation de l’enseignement et de l’évaluation de l’histoire des arts au DNB
Session 2016

kandinsky_bleu de ciel 1940

W. KANDINSKY Bleu de ciel (1940)

L’épreuve d’histoire des arts au DNB a été définie par plusieurs Bulletins Officiels

– les contenus, par l’annexe à cet arrêté publiée sous la forme d’un encart au bulletin officiel n°32 du 28 août 2008

– l’organisation de l’oral d’examen, par le BO n°40 du 29 octobre 2009

– l’évaluation de l’histoire des arts à compter de la session 2012, par la circulaire n° 2011-189 du 3 novembre 2011


Organisation de l’épreuve

Sa date
L’épreuve sera située, pour la prochaine session, après les conseils de classe du 3e trimestre et avant les épreuves écrites du DNB le lundi 30 mai. Ce choix veut instituer la constitution d’un temps d’examen, reliant les différentes épreuves dans un climat de sérieux et d’étude, tout en laissant un temps suffisant de préparation et de révision.

Les élèves auront dû, en amont, arrêter leur choix de liste. Le vendredi 13 2016, ils auront remis au professeur principal de la classe la liste des objets d’étude présentés à l’examen, ainsi que la reproduction des deux œuvres libres choisies par eux, sur papier et sur clé USB dans une pochette scellée à leur nom (cf. La liste des objets d’étude).

Si des élèves souhaitent préparer et présenter cette épreuve en groupe de deux ou trois candidats, cette possibilité existe. Les candidats devront alors présenter une liste identique, et ils seront interrogés selon les mêmes modalités que les candidats individuels. [élément d’information non encore validé]

L’épreuve se déroule au collège sur une seule journée. Les candidats reçoivent une convocation, avec laquelle ils se présentent à l’examen, attestant leur identité par un document officiel. Ils apportent également avec eux leur porte-vues de 40 pages, rempli avec les documents d’analyse des œuvres étudiées en classe, ou des documents personnels.

Son déroulement
Le candidat se présente dans la salle dans laquelle siège son jury à l’heure indiquée par sa convocation avec cette convocation, une pièce d’identité et son porte-vues d’histoire des arts. Le jury est déjà en possession de la liste des cinq œuvres étudiées par l’élève et choisit parmi celles-ci l’œuvre qui fera l’objet de l’exposé. L’élève dispose alors de quinze minutes pour préparer son exposé, sans autre document que la reproduction ou l’enregistrement des œuvres étudiées, des feuilles vierges et un stylo.

Il présente ensuite, avec le support de sa préparation, un exposé de dix minutes, qui est suivi d’un entretien de cinq minutes avec le jury.

l’œuvre est présentée sur papier ou projetée sur écran, ou encore lue sur un instrument de lecture (fichier audio) : l’élève peut désigner un point, arrêter le défilement des images, de la bande son à son gré. Il peut être aidé dans ces manipulations si besoin. Pour l’extrait filmique La Vie des autres, il sera fourni aux élèves un photogramme pour éviter des manipulations difficiles. Mais il est important de pointer les caractéristiques de l’image animée (plans, mouvements, raccords).

L’entretien porte d’abord sur l’œuvre présentée pour préciser ou reprendre certains points, puis s’ouvre à d’autres objets d’étude de la liste du candidat, voire à d’autres œuvres.

Pour les candidats passant en groupe de deux ou trois, la durée de l’exposé est de cinq minutes par élève, et l’entretien de dix minutes pour le groupe (donc dix à quinze minutes pour l’exposé en tout, et dix minutes pour l’entretien).  [Élément d’information non encore validé]

Le jury
Le jury est composé des professeurs investis dans l’enseignement de l’histoire de arts (arts plastiques, éducation musicale, histoire-géographie, lettres, langues…) et d’autres professeurs n’ayant pas assuré cette préparation ; au moins un des deux membres n’a pas préparé le candidat à cette épreuve.  

La liste d’objets d’étude
L’élève choisit ses cinq objets d’étude parmi ceux étudiés en classe. Les domaines d’étude doivent recouvrir au moins trois champs différents (arts du visuel / du son / de l’espace / du quotidien / du langage).
Il présente nécessairement
les trois objets du XXe-XXIe siècles étudiés en interdisciplinarité, que les enseignants de deux disciplines, au moins, ont analysé dans toutes les classes de 3e.

Il choisit également deux œuvres libres : celles-ci appartiennent à l’ensemble constitué par toutes les œuvres d’art rencontrées ou étudiées dans le cadre scolaire (selon les termes « œuvres d’art » du BO, cf. les 6 domaines) sans que celles-ci aient nécessairement fait l’objet d’un éclairage pluridisciplinaire.

Les critères
L’exposé est structuré et reprend les différents points étudiés : une problématisation de l’analyse ; les contextes artistiques, biographiques et historiques de création ; une analyse esthétique fournie et argumentée ; des mises en relations avec d’autres œuvres (même thème / même époque / même problématique).
L’essentiel réside dans l’analyse esthétique :
l’élève fait preuve de qualités d’observation (attention aux détails,…) et d’analyse (utilisation d’outils d’analyse : les styles, la composition, le rythme,…). Et il argumente les interprétations qu’il a retenues.

L’élève est également évalué sur l’expression de sa motivation, de sa curiosité, de sa sensibilité.

La note
L’épreuve est notée sur 20 points, coefficient 2 au DNB.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.