MÉTHODOLOGIE Expression écrite : Éviter le lexique familier

Liste d’expressions familières relevées dans des copies
et propositions pour exprimer la même idée en termes courants

 

Les mots ou expressions suivantes ont été relevées dans des copies d’élève. Elles ne visaient pas à retranscrire le langage familier d’un personnage, mais appartenaient bien à la narration, ou à l’expression d’un argument, ou aux paroles d’un personnage d’un milieu social sans caractéristique particulière.

Les élèves qui les ont employés n’avaient pas l’intention d’être familiers, cependant ces termes le sont. Ou bien ils sont employés familièrement dans un sens autre que le sens courant.

Il ne s’agit pas d’être excessivement normatif. Mais une copie de français a aussi pour but d’évaluer la maîtrise de la langue. L’élève qui souhaite mettre en scène des personnes réalistes, s’exprimant donc avec ce lexique familier usuel, peut le faire en rapportant les paroles entre des guillemets, et sans abuser du procédé ; mais lui-même en tant que narrateur doit s’exprimer dans un langage courant – soutenu. S’il devient écrivain, il sera absolument maître du choix du niveau de langue de son narrateur ! Mais tant qu’il est en apprentissage, il doit montrer ses capacités à distinguer les registres de langue, et à comprendre le sens des expressions qu’il emploie.

Henri MATISSE Intérieur et phonographe (1924) huile sur toile 101 x 81.2 cm

Henri MATISSE Intérieur et phonographe (1924) huile sur toile 101 x 81.2 cm

En voici donc la liste, avec des propositions de synonymes :

ça (dans la narration) : Je ne sais pas ce que ça veut dire => cela.

Je suis stressé : le stress est le fait d’une charge de travail trop importante, c’est une tension dans l’action. Alors que l’idée est j’ai peur ; je suis anxieux ; je suis inquiet ; je suis angoissé…)

j’ai raté (quelque chose) : je n’ai pas réussi à faire, j’ai échoué [Se heurter à un obstacle social, moral ou intellectuel et ne pas réussir à le surmonter; subir un échec]

il rigole : il rit, ou il s’amuse

il fait pitié : il est ridicule (dans cette expression qui est ironique), il est risible, ou pitoyable (le mot a les deux sens : il suscite vraiment un sentiment de compassion, ou il suscite la moquerie)

t’es pathétique : cf l’explication précédente, en plus fort. Alors que le registre pathétique suscite au contraire beaucoup de compassion en mettant en scène des personnages affaiblis ou fragiles (jeunes enfants, vieillards) dans une situation difficile, ou douloureuse.

ça me prend la tête : cela m’ennuie, me chagrine, m’inquiète, me soucie. Ou bien je n’arrive pas à le comprendre, c’est difficile à comprendre, trop complexe.

on me l’a jamais faite : une telle attitude, un tel geste est choquant, déplacé, blessant, humiliant, irrespectueux,… je le trouve intolérable, inadmissible…

j’en ai marre : je suis fatigué de tel comportement, de lutter pour ou contre quelque chose, abattu, exténué, ennuyé, excédé, harassé,…

j’ai le blues (« blouze »…) : je suis triste, éprouvé, malheureux, je souffre, je suis angoissé…

je m’en fous : cela m’est égal,… je ne veux pas choisir ou trancher… je ne suis pas d’accord mais je ne veux pas (te) convaincre… cela ne me concerne pas…

ça va barder : c’est inadmissible, je vais devoir être plus ferme, plus rigoureux…

on est venus pour s’éclater : s’amuser, se distraire, rire, jouer, se divertir…

gueuler (pour crier) : crier, hurler.

il est normal (pour ni riche, ni pauvre) : il appartient à la classe moyenne, à la moyenne bourgeoisie. C’est un bourgeois (qui n’est pas un riche ! )

j’ai fait un mix (ou un mixte) de ces deux idées : une synthèse.

Non, mais je rêve ou j’hallucine : c’est inimaginable, incroyable, inadmissible… ou bien Quel manque de respect !

je rame : j’ai beaucoup de mal à …, j’ai des difficultés, je trouve difficile, compliqué, trop complexe…

ça fait style : c’est joli, beau, élégant, original, bien adapté à la personne, chic…

la flemme : la fatigue, le découragement, la fainéantise.

mon paternel : mon père.

cet avorton : cet être faible, fragile… ou bien c’est une insulte, donc n’a pas sa place dans une copie.

stop ! C’est insupportable, inadmissible. Je ne peux pas le tolérer.

c’est dramatique (pour c’est tragique) : un fin tragique, ou un incident tragique, cela signifie qui s’est terminé par la mort. Dramatique (qui signifie du genre « théâtral ») se rapporte à l’ampleur des actions, à la complexité des événements

on s’est baladé : on s’est promenés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.