4- EPI Marivaudages ! Arlequin poli par l’amour (1720) Résumé et pistes de travail par discipline

«Qu’il faut qu’il ait pris d’amour pour avoir déjà tant d’esprit !»

Résumé de la pièce avec pistes pour travailler ensemble

Disciplines Français Théâtre / EPS / Histoire / Education musicale (?)

Un résumé détaillé dans le livre (Livre de poche, édition 1999, p. 155 et suivantes ; en ligne Le Comptoir littéraire (André DURAND)
Le texte intégral ; pistes de travail sur la pièce : le genre comique  (« la confrontation des classes sociales : la fée n’est pas sans annoncer l’Euphrosine de L’Ile des esclaves, Arlequin et Silvia incarnent les valeurs de simplicité et de naturel attachées comme souvent dans le théâtre marivaudien à la paysannerie. »)

MARIVAUX Arlequin poli (1720) par l'amour La Piccola Familia

MARIVAUX Arlequin poli (1720) par l’amour La Piccola Familia

Par scènes

1. La fée, Trivelin
Une fée a enlevé un « beau brun » Arlequin, par amour. Son « domestique » Trivelin lui rappelle son engagement, promesse de mariage, avec l’enchanteur Merlin. La fée dit l’avoir oublié. Elle est cependant déçue par Arlequin, qui est très bête, et ne ressent rien pour elle. Elle veut le séduire pour que l’amour le rende intelligent.
2. Les mêmes + Arlequin et son maître à danser
Il apparaît stupide (lazzo des mouches) et ignorant des usages : il ne sait ni baiser la main d’une dame, ni faire une révérence.
=> Possibilité de jeux de scène : acrobaties
3. Les mêmes + des chanteurs et des danseurs
Un divertissement est donné à Arlequin, qui traite de l’amour.
=> Possibilité de jeux de scène : acrobaties + chant (qui pourrait aussi bien être dans un style non classique…)
4. Autre lieu : la campagne ; un berger, une bergère Silvia
Le berger se plaint de ce que Silvia ne l’aime pas, alors que lui l’aime ; elle demande le secret de l’amour mais cela ne change rien à son indifférence. « Voyez quelle différence : moi, plus je vous vois, moins je vous aime »
5. Silvia, Arlequin
C’est le coup de foudre entre les deux jeunes gens : Arlequin en est soudain moins sot. Il reçoit un mouchoir en gage d’amour.
6. Trivelin, La fée
Trivelin est fâché pour Merlin, que la fée trompe par une attente vaine.
7. Trivelin, La fée + Arlequin
Comme Arlequin « s’amuse » avec le mouchoir, la fée en conçoit des soupçons et l’interroge, le jeune garçon, qui a gagné en esprit, cache assez bien ses sentiments pour Silvia.
8. Trivelin, la fée
Cependant la fée a compris qu’Arlequin est amoureux d’une autre.
9. Silvia et une de ses cousines
Ignorante du « bon » comportement d’une amoureuse (amante), Silvia se renseigne auprès de sa cousine : elle apprend de celle-ci qu’il faut feindre la froideur pour rendre l’autre plus amoureux.
10. Silvia seule
La jeune bergère doute de pouvoir jouer ce rôle devant Arlequin.
11. Silvia, Arlequin
Effectivement la froideur feinte ne tient pas très longtemps, et Silvia avoue rapidement qu’elle suit un conseil de sa cousine, mais qu’elle aime trop pour pouvoir jouer les jeunes filles distantes. Arlequin, de plus en plus vif, leur propose même de jouer ensemble à battre froid, mais très vite les amoureux retournent à leurs démonstrations d’affection.
12. La fée, Arlequin, Silvia
Ils sont surpris par la fée qui paralyse Silvia de sa baguette magique.
13. Silvia et trois (ou plus!) lutins.
Silvia paralysée est soulevée, enlevée par les lutins.
=> Possibilité de jeux de scène : d’abord le transport de Silvia « momifiée » et puis, devant la difficulté, on peut l’assouplir par des manipulations, exercices d’assouplissement les plus divers
14. Changement de lieu (le jardin de la fée) La fée, Arlequin
Arlequin est maintenant capable de feindre et essaie de flatter la fée pour qu’elle les laisse libre de s’aimer Silvia et lui. Mais celle-ci, trop jalouse, lui apprend que Silvia aime le berger qui la convoite. Une rencontre aura lieu entre Arlequin et Silvia pour l’en convaincre, la fée promettant de n’être point là.
15. La fée, seule
L’idée est de placer Trivelin (avec la bague d’invisibilité) pour écouter les jeunes gens.
16. La fée, Trivelin
Cet ordre de surveillance est donc donné à Trivelin
17. La fée, Silvia
La fée menace la jeune bergère de mort si celle-ci ne suit pas son plan. La jeune bergère résistant, la fée invoque des esprits pour enchaîner la jeune fille, mais aussi la rendre spectatrice de la mort d’Arlequin. Alors la bergère cède.
18. Silvia, Arlequin + Trivelin, d’abord invisible (puis apparaissant d’un coup!)
La jeune fille joue son rôle et annonce à Arlequin qu’elle lui a menti et qu’elle va épouser le berger. Mais celui-ci menaçant de se poignarder (avec un canif…), Silvia cède et avoue son amour et les menaces de la fée. Trivelin, qui en veut à la fée pour son infidélité au plus généreux des magiciens, se rendant visible, les soutient, et suggère à Arlequin de s’emparer du bâton magique de la fée.
19. Arlequin, Silvia
Un instant seuls, se préparent.
20. Les mêmes, la fée, Trivelin
Silvia joue son rôle de « méchante » ; la fée la fait sortir.
21. La fée, Arlequin
Le jeune homme, tout à fait éveillé et subtil, feint l’amour et les embrassades pour dérober sa baguette à la fée, puis il la paralyse.
22. Tous
Arlequin est le maître : transformation des esprits, chant, danses => Possibilité de jeux de scène nombreux

MARIVAUX Arlequin poli par l'amour (1720) par La Piccola Familia, photo du spectacle

MARIVAUX Arlequin poli par l’amour (1720) par La Piccola Familia, photo du spectacle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.