Pédagogie Les « groupes couleurs » : comment les couleurs ont-elles été choisies ?

Introduction

Cela fait longtemps que l’on différencie les exercices en classe, soit parce que les élèves sont en projet d’aménagement ou d’accompagnement, soit tout naturellement pour permettre aux uns et aux autres d’exprimer le meilleur d’eux-mêmes.

J’ai commencé évidemment par mettre des numéros à ses différents groupes qui, je le rappelle sont des groupes par exercice ou par activité, mais jamais des groupes d’élèves.

Alors bêtement 1 pour les bons, 2 pour les moyens, 3 pour les « mauvais » 😒
Puis j’ai changé l’ordre des numéros : 3 2 1 bof.
Alors j’ai eu idée des couleurs.
Mais je n’ai pas voulu que cela fasse groupe de compétences, les couleurs des activités sont un donné et non pas un objectif.

IMAMURA « La Famille Souris« 

« Avec des craies de toutes les couleurs… »

Je me suis donc éloignée du rouge, jaune, vert (pas acquis, acquis, expert) pour aller vers le vert, jaune, rose.
J’ai pensé à rose pour les élèves en facilités, rose, c’est fleuri et ça peut évoquer les lauriers (roses)…
Jaune pour ceux qui marchent à leur pas sur leur chemin, sous le soleil exactement.
Et vert pour ceux pour qui tous les possibles sont là, à venir…

J’ai d’abord laissé les élèves choisir leur couleur pour chaque activité (lecture longue, dictée, longueur au niveau de difficulté de l’interrogation de grammaire etc.)
Puis j’ai eu l’idée, pour motiver ceux qui étaient tentés de faire des activités trop faciles au vu de leurs possibilités, de coefficienter les exercices, ceci également pour valoriser ceux qui avaient choisi « courageusement » le contrat rose.

Exemples

Par exemple si, en lecture libre-cursive, on a lu un long roman un peu difficile, l’évaluation est sur 40 (rose), un roman de difficulté moyenne sur 20 (jaune), une nouvelle accessible à tous sur 10 (vert).
10 sur 10 c’est la reconnaissance, pour l’élève en difficulté de lecture, que ces efforts n’ont pas été vains, et 40 sur 40 pour un élève en lecture complexe, c’est l’assurance d’une moyenne généreuse, si, par ailleurs l’expression écrite peut paraître beaucoup plus difficile à cet élève ou si ce bon lecteur ne maîtrise pas les fondamentaux de l’orthographe…

Je n’oublie jamais que nous sommes en collège et donc l’objectif est que chacun se dote du plus de compétences possibles, s’enrichisse, se cultive, et non pas soit sélectionné de façon précoce…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.