3- EPI CCA J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « L’Exécution » 3. Interpréter

Rappel de la problématique

Comment individualiser la narration de façon à susciter l’émotion du lecteur, tout en rendant comptant de la puissance anonyme de la guerre de masse ?

3.1 La thèse de l’auteur / les effets produits sur le lecteur-spectateur

  • Pour connaître les opinions de TARDI sur le sujet, on peut écouter la vidéo présentée en 1. Contextualiser.http://www.youtube.com/watch?v=qYEI1Cn5zB0
  • On peut aussi citer l’introduction à la bande dessinée C’était la guerre des tranchées qui est lisible adns ce document, en page 2
    http://edouard-lucas.clg.ac-amiens.fr/IMG/pdf/questionnaire_sur_tardi_reponses.pdf
    « Ce qui a retenu mon attention, c’est l’homme, quelle que soit sa couleur ou sa nationalité, l’homme dont on dispose. L’homme dont la vie ne vaut rien entre les mains de ses maîtres… Cette banale constatation étant toujours valable aujourd’hui… »

3.2 La réception de l’ouvrage

 

  • Des récompenses
    TARDI Grand prix du festival d’Angoulême en 1985.
    Angoulême le fête encore avec une exposition monographique d’envergure « Tardi et la grande guerre » en 2014
    2011 : prix Eisner du meilleur travail inspiré de la réalité et de la meilleure édition américaine d’une œuvre internationale pour C’était la guerre des tranchées
    2014 : prix Eisner de la meilleure édition américaine d’une œuvre internationale pour Putain de guerre ! (avec Jean-Pierre Verney)
  • Un succès commercial : sur Sens critique http://www.senscritique.com/liste/Les_meilleures_ventes_BD_en_France_en_2012/175447

3.3 Mises en relation

Le prolongement Les Lendemains qui saignent  http://www.ac-nice.fr/ienvalsiagne/oree/sitedeguerre/album/album13.htm peut évidemment être mentionné.
Le film Avril ou le monde truqué http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/annecy-2015-avril-et-le-monde-truque-de-jacques-tardi-mis-en-mouvement-222225

Mais aussi des bandes dessinées sur la guerre de 1914-1918 http://www.citebd.org/spip.php?article230

Le Documentaire « La BD s’en va t-en guerre » s’attache à décrire en profondeur comment des auteurs novateurs comme Joe Sacco, Art Spiegelman, Joe Kubert et Marjane Satrapi transposent des récits douloureux et violents en mots et en dessins.

 

On peut enfin faire un lien avec le récent dessin de ZEP sur Titeuf et la guerre en Syrie : http://zepworld.blog.lemonde.fr/2015/09/08/mi-petit-mi-grand/

zep-a-dessine-un-titeuf-dont-la-vie-est-ravagee-par-la-guerre_5411941

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.