METHODOLOGIE Oral du brevet Histoire des arts EPI CCA Qu’est-ce qu’un projet ?

Oral du brevet (à partir de la session 2017) 

Andy WARHOL « Red Shot » Marilyn Monroe (1962)

Que signifie se mettre en projet ?

D’abord toujours garder en mémoire les objectifs de l’épreuve orale, objectifs qui devront être atteint par cette démarche de « mise en projet »

Décrire une œuvre d’art en employant un lexique simple adapté
Associer une œuvre à une époque et une civilisation à partir des éléments observés
Proposer une analyse critique simple et une interprétation d’une œuvre
Construire un exposé de quelques minutes sur un petit ensemble d’œuvres ou une problématique artistique
Rendre compte de la visite d’un lieu de conservation ou de diffusion artistique ou de la rencontre avec un métier du patrimoine

Se mettre en projet, c’est passer d’une posture de « récitation de leçon » (ou de travail écrit) à une attitude active et créative reposant sur le choix d’un sujet (dans le cadre de thématiques données) et d’activités pour présenter ce sujet.

Comment faire ?

Une fois le thème choisi pour mon oral, seul ou avec un ou deux autres camarades, je rassemble toutes les données correspondant aux acquis attendus selon les thématiques :
– des connaissances historiques, géographiques et /ou scientifiques,
–  le récit d’une expérience ou une activité personnelle (une rencontre avec une œuvre)
–  ‎une analyse qui suit les modèles préconisés.

Une fois ces données collectées, composées, vérifiées et discutées, ou mieux, au fur et à mesure  de leur collecte, je me demande sous quelle forme je peux communiquer ces informations à mon auditoire de façon la plus personnelle et dynamique. Il s’agit de m’impliquer dans une forme de présentation qui me corresponde.

D’après Andy Warhol une création d’élève en arts plastiques https://blogues.csaffluents.qc.ca/entramis6/category/arts/

 Quelles sont donc les formes de projet possible ?

Elles sont très variées ; essayons de les classer selon les genres d’activités sur lesquelles elles reposent

 Présentations orales sans support 

1. L’exposé répondant à une problématique présentant un point de vue

Si je suis seul pour faire ma présentation orale, je peux la dynamiser, la personnaliser, en adoptant un point de vue que je vais défendre et illustrer : celui plutôt objectif d’un journaliste radio qui informe son auditoire d’une exposition à venir, scientifique ou artistique, sur le sujet choisi. (Dans cette présentation, nous sommes très près de l’exposé « classique ».) Je peux enrichir ma présentation en faisant un parallèle entre plusieurs actions / situations / oeuvres autour de ma problématique. Je peux élargir encore en mettant en relation des actions / situations / oeuvres en variant les disciplines.
Je peux aussi adopter le point de vue plus subjectif d’un un artiste qui présente son oeuvre ou l’oeuvre d’un autre artiste que j’admire ; ou bien encore je suis un historien qui insiste sur le contexte culturel de l’oeuvre, sans négliger toutefois l’analyse du visuel… ; ou bien je suis un scientifique (discipline à préciser) présentant ou analysant son projet de recherche, spécialiste qui peut insister sur sa spécialité, sans toutefois perdre l’aspect interdisciplinaire de l’objet d’étude.

Si nous sommes deux ou trois élèves, nous pouvons faire la même présentation d’un point de vue en variant les “rôles” : par exemple en imaginant qu’un élève est un journaliste , un autre un visiteur d’une exposition ou une personnalité invitée pour parler de l’oeuvre, un spécialiste…
Dans cette configuration, il faut faire bien attention à répartir l’exposé des connaissances entre les élèves du projet.
(On se rapproche ici de l’exposé sous forme « fictionnelle ». Voir plus bas)
Par exemple : 
– Relier des actualités aux thèmes (DD) abordés en classe. Développer et argumenter votre point de vue
– Présenter diverses actions collectives mises en place par votre commune /en faveur du Développement Durable /pour lutter contre la prolifération des Moustiques et ses conséquences
– Peter BEHRENS (1868-1940), Logo AEG, ca 1910 et le
Bauhaus
– Mettre en parallèle des actions de l’Homme sur la planète

– Mettre en parallèle des actions de l’Homme pour limiter l’impact de la prolifération des Moustiques

2. Présentation orale sous forme de débat argumenté

à deux ou trois élèves, on peut faire évoluer le projet précédent en un véritable débat argumenté opposant deux « spécialistes » (ou deux amateurs) qui exposent chacun les intérêts de telle œuvre / création / solution adoptée ; il peut y avoir un médiateur, ou une troisième interprétation proposée par un troisième élève. On peut reproduire dans ce débat des discussions qui opposent des spécialistes scientifiques sur une question, ou bien reproduire les critiques / louanges qui ont accueilli l’oeuvre, la création…
Dans cette configuration, il faut faire bien attention à répartir l’exposé des connaissances entre les élèves du projet.
Par exemple :
– Emettre des points de vue contrastés sous forme d’un débat autour d’un ou plusieurs thèmes étudiés /de la prolifération des moustiques

3. Présentation orale sous forme fictionnelle

Seul, je peux aussi adopter une attitude plus créative et présenter les actions / situations / oeuvres … sous une forme plus fictionnelle que documentaire : je peux avoir écrit un texte poétique ou dramatique (un monologue) ou narratif  (une nouvelle, un conte…) autour de l’oeuvre ou sur l’oeuvre ; je peux jouer ce texte. Mais aussi je peux exécuter une chorégraphie (exprimant par exemple un ressenti vis-à-vis d’une oeuvre, ou un déplacement dans un espace architectural ou la composition d’un tableau…) ou je peux présenter un spectacle de marionnette
A deux ou trois élèves, on peut reprendre l’idée d’une création plus imaginative, fictionnelle en rédigeant puis en jouant une saynète (« un sketch ») relatant une situation ou une discussion scientifique / une rencontre avec une oeuvre / un artiste
Par exemple : la visite d’un musée /  l’interview d’un acteur expliquant son personnage, son rôle, les choix du metteur en scène / réalisateur…
Par exemple :

Elèves en projet

Présentations orales avec support (support qui ne sera jamais évalué en tant que tel)

4. L’exposé argumenté ou le débat répondant à une problématique avec support 

C’est un complément aux présentations précédentes (1 ou 2). Un support visuel papier ou numérique peut soutenir la parole ou être l’objet autour duquel le débat s’organise : un ou des panneaux, un diaporama, une reproduction d’oeuvre, une courte vidéo (moins de 1’30)…
Par exemple :
– Présenter une production personnelle (affiche, flyer, scratch, vidéo) en lien avec le DD /la prolifération des moustiques
– Présenter une œuvre ou un extrait d’œuvre ou un extrait de film documentaire et donner un avis argumenté.

5. Présentation orale avec un support spécifique

C’est une option qui peut modifier assez profondément la présentation orale (projets 1- 3) : il peut s’agit d’une création de l’élève (des élèves) comme des flyers présentant une exposition ou des cartels d’oeuvres ou un journal réalisé par les élèves mais aussi d’une création artistique originale exprimant un ressenti vis-à-vis d’une oeuvre… Dans cette perspective, il ne faut pas perdre de vue que c’est un oral qui est évalué, oral présentant une démarche mais aussi des connaissances et une analyse.
Par exemple :

Quels sont les sujets d’oral que l’on peut choisir ?

Parcours avenir (Atelier d’orientation, plusieurs stages de découverte professionnelle)

PEAC Parcours éducation culturelle et artistique 5e-3e (Découvertes de lieux, d’oeuvres, de textes, rencontres d’artistes et activités de recherche, de création culturelle en lien avec ces découvertes… Par ex. EPI « Carcassonne » ou Histoire des arts en latin, en grec ou en français.)
Histoire_des_arts_cycle_4_B.O._26.11.15.pdf
Voir l’article détaillé sur Lefildelaure

EPI TEDD Niveau 3e (Enseignement Pratique Interdisciplinaire en Transition Ecologique et Développement durable : activités de recherche, mises en relation de ces notions de cours de SVT ou de physique-chimie avec l’actualité, l’environnement local…)

EPI CCA Niveau 4e ou 3e (Enseignement Pratique Interdisciplinaire en Culture et Création artistique : découvertes d’oeuvres ou de lieux, de textes, activités de recherche ou de création en lien avec ces découvertes… Par ex. EPI «Marivaudages» ou EPI CCA Français Histoire en 3e )

EPI ICC 4e (Enseignement Pratique Interdisciplinaire en Information, Communication, Citoyenneté : découvertes de lieux, rencontres avec des acteurs de ces domaines, activités de recherche ou de création en lien avec ces activités … Par ex. EPI « Presse ».)

EPI CBES 4e (Enseignement Pratique Interdisciplinaire en Corps, Bien-être et Sécurité : activités de recherche, mises en relation de ces notions de cours de SVT ou de physique-chimie avec l’actualité, l’environnement local… Par ex. EPI «Moustique».)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.