4- Individu et société MARIVAUX La Double Inconstance (1723) LECTURE 3 Acte III, scène 4

Qu’est-ce MARIVAUX dit de la vie de cour et de la noblesse par l’attitude et les paroles d’Arlequin ? 

La Double Inconstance de Marivaux – Mise en scene Anne Kessler – avec : – Catherine Salviat (un seigneur)
– Eric Genovese (Trivelin) ; – Florence Viala (Flaminia) ; – Loic Corbery (Le Prince) ; – Stephane Varupenne (Arlequin) ; – Georgia Scalliet (Lisette) ; – Adeline D’Hermy (Sylvia) ; – Scenographie : Jacques Gabel – Costumes : Renato Bianchi – Lumieres : Arnaud Jung – Realisation sonore et video : Nicolas Faguet
– Comedie-Francaise – Salle Richelieu – novembre 2014 Photographies B. Enguerrand

1. Quelles sont les fonctions de cette scène ? (Qu’apporte-t-elle sur le plan de l’intrigue de la construction et des relations des personnages ?)

Une scène, même quand elle exprime visiblement les opinions de l’auteur, le fait toujours au travers d’une péripétie, qui a toujours un rôle dans l’intrigue.

Pour celle-ci on peut trouver les fonctions suivantes :
Grâce aux lettres de noblesse, Arlequin devient noble et sera ainsi un beau parti pour Flaminia.
– Cette noblesse le rapproche du prince, auquel d’ailleurs il reconnaît des qualités dans cette scène.
– Enfin Arlequin continue à montrer d’excellente qualité de réflexion et de l’humour.

2. Quelles sont les fonctions dominantes des répliques dans cette scène (voir lecture 2)

Dans cette scène, il y a des répliques qui ont une fonction informative : Arlequin posant des questions sur la noblesse et la cour les réponses du Seigneur informent aussi le spectateur moderne.

La plupart des répliques ont une fonction dans l’expression des idées, des opinions. On parlera de fonction argumentative.

La Double Inconstance de Marivaux – Mise en scene Anne Kessler – avec : – Catherine Salviat (un seigneur)
– Eric Genovese (Trivelin) ; – Florence Viala (Flaminia) ; – Loic Corbery (Le Prince) ; – Stephane Varupenne (Arlequin) ; – Georgia Scalliet (Lisette) ; – Adeline D’Hermy (Sylvia) ; – Scenographie : Jacques Gabel – Costumes : Renato Bianchi – Lumieres : Arnaud Jung – Realisation sonore et video : Nicolas Faguet
– Comedie-Francaise – Salle Richelieu – novembre 2014 – Photographies B. Enguerrand

3. Relevez dans une réplique un argument développé.

Qu’est-ce qu’un argument développé ? Un argument et une opinion sur un sujet sur lequel on peut se prononcer de façon différente virgule cette opinion étant appuyée sur un raisonnement et / ou un exemple.

Pour mémoriser cette démarche, on peut adopter l’acronyme ÉRIC

E COMME ÉNONCER son idée, son opinion 
R COMME RAISONNER en justifiant cette opinion avec trois explications (car, parce que…) 
I COMME ILLUSTRER avec un exemple développé et justifié
C COMME CONCLURE en fermant la question et en l’ouvrant éventuellement sur une autre qui lui est proche.

Dans cette scène, nous repérons un argument développé dans la bouche d’Arlequin.

E : [si j’étais noble], j’ai opinion que cela les empêcherait de m’aimer de bon cœur 
R : car quand je respecte les gens, moi, et que je les crains, je les aime pas de si bon cœur ; 
I : 0 
C : je ne saurais faire tant de choses à la fois.

Dans la réplique suivante,

E : si j’étais noble, je ne voudrais pas gager d’être toujours brave homme. 
R : (à cause qu’on n’oserait les lui rendre) 
I : je ferais parfois comme le gentilhomme de chez nous, qui n’épargne pas les coups de bâton. 
C : 0

Ces arguments, ainsi que d’autres, nous montrent qu’Arlequin a beaucoup de qualités de réflexion et que, même lorsqu’il s’exprime simplement et rapidement, il appuie ses opinions sur des raisonnements.

4. Quelles sont les qualités et les défauts de la noblesse mentionnées dans cette scène ? Donnez trois synonymes du défaut relevé.

Les qualités, répétées à deux reprises, sont l’honnêteté et la générosité.
Pour l’honnêteté, il ne s’agit pas simplement de l’absence de mensonges. Un honnête homme au XVIIe siècle et aussi quelqu’un qui a “une culture générale étendue et des qualités sociales propres à le rendre agréable”. “Homme de cour et homme du monde, il doit se montrer humble, courtois, cultivé mais doit aussi pouvoir s’adapter à son entourage, il refuse tout excès et sait dominer ses émotions”.

Pour le défaut tel qu’il est mentionné dans cette scène il s’agit de : “toute la soumission… toute la complaisance possibles

Sous forme d’adjectif, on peut parler d’une personne servile, flatteuse, flagorneuse, obséquieuse.

Ce défaut n’est pas propre à la noblesse mais à la cour. C’est le fait que les nobles ait dû devenir des courtisans, pour obtenir des pensions ou des charges, les propriétés foncières que MARIVAUX critique ici

5. Quelles sont les formes du comique à l’ œuvre dans cette scène ?

Il n’y a pas, sauf en rajouter qui ne sont pas dans les didascalies, de comique de geste ou de comique de situation.

En revanche, il y a un comique de mots qui repose sur les jurons d’Arlequin (Têtubleu ! vertuchoux ! Diantre !) Termed faisant allusion à Dieu (Par la tête de Dieu !) et grossiers, donc déplacés dans cette scène.

Mais il y a plus généralement un comique de langage car arlequin multiplie les remarques ironiques :

– Donnez-vous comme cela de jolis noms à toutes les sottises vous autres ?
– Vous aviez donc des exemptions, vous, quand vous avez dit du mal de moi ?
– Il y a donc bien des gentilshommes qui paient la taille ?

Par cette ironie, le personnage montre son dédain, son absence d’intérêt, sa capacité à rester droit et juste dans cette situation de séduction, voire de corruption.
Mais aussi bien sûr, il exprime par là le regard critique de MARIVAUX sur cette attitude basse, en contradiction avec les principes élevés qui devaient guider la noblesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.