4- PROJET Artistique Renc’arts Unissons avec la chanteuse Oum

Qui est Oum ?

Oum El Ghaït Benessahraoui (en arabe : أم الغيث بنت الصحراوي), dite Oum, née le 18 avril 1978 à Casablanca, est une auteure-compositrice-interprète marocaine. Considérée comme une ambassadrice de la culture marocaine, elle mêle, dans ses chansons, les influences hassani, jazz, gospel, soul, afrobeat et musique soufie. (Wikipédia)

 

Interview des élèves de 4e (2017)

Oum, sa personnalité, son histoire

Anna et Camille
Oum est-il votre vrai prénom ? 
Oum
Oui, c’est à la fois mon vrai prénom et mon nom de scène. En réalité, je m’appelle Oum El Ghaït ; c’était le prénom de ma grand-mère, que je respecte énormément. C’est un prénom ancien qui n’est pas à la mode au Maroc ; plus jeune, j’en avais honte et je voulais m’appeler Yasmine comme beaucoup de mes amies. Oum signifie « mère » en arabe. J’ai eu du mal à l’accepter mais désormais j’assume entièrement mon prénom ; je trouve qu’il est original et c’est grâce à lui que l’on me reconnaît.

Romain et Macéo
Comment travailliez-vous à l’école ?
Oum
Quand j’était jeune, je travaillais pas très bien. A 13 ans, je me suis inscrite dans des cours de chorale et quatre ans plus tard je me suis inscrite dans des cours de chants et
j’ai bien aimé. Plus tard j’ai passé le concours école d’architecture mais je ne l’ai pas eu… J’ai abandonné et j’ai essayé de passer le concours d’agronomie et je ne l’ai pas eu
Je me suis donc lancée dans le chant même si ma familles n’est pas une famille de musiciens. Et je fais ce métier depuis plus de seize ans. Le 3 juillet 2001 j’ai chanté avec le rappeur BLITZ et j’aimerais rencontrer Hassen Béjaoui.
J’ai fait le Festival Arabesques et je suis passée à la télévision.

Jilian
Si vous étiez un animal lequel seriez-vous ?
Oum
Une étoile de mer ! Je joue souvent à ça, notamment avec mon groupe, c’est ainsi que j’ai découvert que je serais une étoile de mer.

Sur ces intérêts, ses goûts

Briek et Romain
Pourquoi la tribu des sahraouis vous intéresse-t-elle ?
Oum
Je m’intéresse à cette tribu car je pense que j’ai des origines du peuple sahraoui, je suis allée là-bas car je m’intéresse à cette tribu car cela concerne mon identité.
De plus la deuxième partie de mon prénom qui est Benessahraoui veut dire « fille des sables » ce qui fait penser aux femmes qui vivaient dans cette tribu nomade, établie en partie dans le désert du Sahara.
L’expression peuple sahraoui désigne généralement l’ensemble des personnes vivant au Sahara occidental,jusque dans les années 1970, les Sahraouis étaient essentiellement nomades avec peu de villes. Les Sahraouis partagent une langue commune, le hassaniya, un dialecte arabe bédouin.

Antoine et Antony
Quel genre de musique écoutez-vous ? 
Oum
j’aime tous les types de musique mais en ce moment j’écoute des musiques d’origine brésilienne, éthiopienne et touareg ; elles m’intéressent plus particulièrement parce qu’elles m’inspirent pas mal pour écrire car quand je les écoute, j’ai l’impression qu’elles me transportent et me coupent du monde extérieur. Notamment dans mes dernières musiques ou par exemple je me suis inspirée d’un chant cubain que j’ai ensuite traduit.

Tom-eliott et Gregori
Quel poète aimez vous ?
Oum
J’aime tous les poètes marocains mais j’aime particulièrement Hassan DOUSHMI : c’est un poète marocain qui fait des poèmes contemporain. Je préfère écouter les poèmes que les lire. Avant je n’aimais pas emprunter les poèmes dans mes composition mais maintenant j’aime bien reprendre les poèmes d’Hassan DOUSHMI.

Sur la musique

Zoé, Raphael, Yoan
Qu’est ce qui vous a donné envie de vous lancer dans la musique ?
Oum
J’ai grandi dans une famille qui pratique la musique tout le temps. Chez nous, à chaque réunions de famille, nous pratiquons des percussions et nous chantons. C’était normal pour nous et parfaitement naturel, Cela m’a donné envie de me lancer, j’allais souvent chez ma tante qui me faisait chanter. Ma famille et leurs amis ont vu que j’aimais cela et que je chantais bien alors ils m’ont encouragé à continuer, je chantais beaucoup à l’école

oum_2_0Fannie et Juliette
Comment avez vous choisi vos musiciens ?
Oum
Je ne les ai pas choisis, on peut dire que ce sont eux qui m’ont trouvée. J’ai rencontré la plupart de mes musiciens souvent grace à d’autres musiciens. On a essayé de jouer ensemble et comme cela sonner bien, nous avons décidé de rester unis. Voici mes musiciens :yacir Rami un joueur de oud( L’oud, est un instrument de musique à cordes pincées très répandu dans les pays arabes, en Turquie, en Grèce, en Azerbaïdjan et en Arménie, il est de la famille des bois. ), il vient du Maroc.
Damian Nueva mon contrebassiste, il vient du Cuba et joue avec moi depuis quatre ans. Par ailleurs, il est toujours présent à mes concerts.

Valentin et Florian
Lors de vos enregistrements êtes-vous stressée ou bien avez-vous le trac ?
Oum
Oui, bien sûr, cela m’arrive assez souvent surtout lors de mon premier passage à la télé, sur scène et lors des enregistrements de mes albums ou bien j’ai le trac avant de monter sur scène mais cella ne dépend pas de la taille de la scène qu’elle soit grande ou bien petite ni du nombre de personnes dans le public. Par exemple hier j’étais en concert, je n’ai pas forcément stressée, le public était super et la salle était plutôt grande.
Dès la première fois que je suis montée sur scène, c’était à la télé pour un Téléthon sur la 2e plus grande chaîne du Maroc. Cette chaîne se nomme 2M. C’était sur une émission nommée Korsa Live. J’ai adoré ce public. C’est cette sensation qui me donne envie de continuer et de chanter devant plusieurs personnes. Puis quand on est sur la scène, on se sens vite à l’aise. C’est pour cela que je préfère chanter dans des petites salles, avec un petit public. Quand ils sont tous serrés et qu’ils me montrent qu’ils m’écoutent. (Morgane et Siham)

Valentin et Florian
Comment trouvez-vous l’inspiration dans vos chansons ?
Oum
Je trouve l’inspiration quand je voyage en avion entre deux pays, je me sens comme dans un espace temps, un endroit où je me sens libre, un endroit perdu au milieu de nul part, je trouve aussi l’inspiration par des artistes mais aussi des poètes de mon pays (Le Maroc).


Lucie et Sara,  Candice et Cécile
Pourquoi avez-vous eu l’idée d’appeler votre album « Zarabi » ?
Oum
Je l’ai appelé ainsi pour plusieurs raisons, mais une des raisons principales est que « Zarabi » veut dire « tapis » au pluriel en dialecte arabe marocain, et que là où nous avons enregistré le disque, il y a une centaine de femmes qui tissent des tapis avec des vêtements recyclés. Je l’ai appelé Zarabi pour honorer ces femmes et faire parler d’elles. Ces tapis sont appelés « Boucherouite » ou « Boucherwi », ou littéralement « chutes de vêtements » ce sont des tapis marocains traditionnels, fabriqués la plupart du temps par des femmes d’origine nomade. Cette technique artisanale, très ancienne consiste à tisser des tapis à partir de tous type de tissus, ou de fibre de laine, coton, synthétique, même de plastique. C’est grâce à l’entreprise « Carpet of life » que ces femmes peuvent tisser ces tapis, car le concept proposé est de composer son propre tapis à partir de nos vieux vêtements et linge de maison. Il suffit d’envoyer notre ballot. A partir de cette matière première qui est difficile à se procurer dans ce coin désertique, les artisans interpréteront notre tapis, en fonction des matières, des couleurs et du modèle pour lequel nous avons opté. Ainsi, les vêtements que nous aimons mais ne pouvons plus porter sont recyclés et nous font un souvenirs tout en permettant à ces femmes d’améliorer leurs conditions de vie.

Alexandre
Quand est-ce que votre passion pour la musique est née ?
Oum
Hier, aujourd’hui, demain, l’année dernière… Tout le temps. Je n’en ai aucun souvenir mais une passion ne naît pas d’un coup, elle se développe et grandit. Ce que je sais c’est qu’elle ne tombe pas du ciel ; elle doit être découverte.

Noé Roméo et Corentin
Avez-vous une idole ?
Oum
Non pas vraiment. Je trouve qu’avoir une idole réduit notre créativité, notre imagination et notre genre car pour faire de la musique il faut être ouvert à tout les genres de musique. Moi par exemple en se moment je suis attirée par la musique brésilienne et non pas par un seul chanteur brésilien. Si j’étais attirée par un seul chanteur ma musique serait une sorte de copier coller de mon idole et je me sentirais mal à l’aise en la chantant. Ma musique est un mélange de plusieurs genres de musique par exemple il y a un an j’étais attirée par la musique cubaine et donc j’ ai chanté en arabe car je chante toujours en arabe des chansons aux aires cubaines maintenant je vais m’intéresser à la musique brésilienne. Je m’intéresse aussi à la musique éthiopienne car c’est une musique très intéressante. je lis aussi beaucoup de poèmes arabe et peut être qu’un jour je demanderai à un poète de me composer un poème pour que je le chante. Comme je n’aime pas les idoles, je ne veux pas en devenir une mais un jour j’en serai peut être une car les idoles sont toujours éphémères.

Maël et Marie
Jouez-vous d’un instrument de musique ?
Oum
Oui, je joue des petites percussions notamment des carcabes ou karkabou, ce sont des percussions idiophone maghrébins, elles ressemblent a des castagnettes mais elles sont en métal Elles ont la forme d’une cuillère à double embout et elles mesurent de 20 à 30 cm de long. Elles étaient utilisé par les Gnaouas. Chaque personne jouant des carcabes en utilise deux paires et les entrechoque en les ouvrant et les fermant. Dans mon enfance j’ai souvent eu l’occasion de jouer de différentes percussions donc j’ai l’habitude de ce type d’instruments. Mais j’ai tout de même pris des cours de guitare pendant un ou deux mois et et j’en ai jouée lors d’un concert. Je suis également accompagnée par des musiciens dont un contrebassiste et un oudiste.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.