MÉTHODOLOGIE Orthographe FICHE O1 L’orthographe grammaticale : Ponctuation, accords et conjugaisons

Compétence FL3 Je maîtrise l’orthographe grammaticale. Voici les règles ou formes à apprendre par coeur.

  1. Ponctuation 

La phrase, constitué d’un ensemble de mots ayant un sens commun et le plus souvent d’un GNS et d’un GV, se caractérise par une majuscule au début et une ponctuation forte à la fin.
Les ponctuations fortes sont : le point (.) le point d’interrogation (?) et le point d’exclamation dans certains cas (!)
Ex. Dans tout le pays environnant on appelait la ferme des Lucas « la Métairie ».

Ponctuation du dialogue :
L’entrée en discours direct se marque par les guillemets ouvrants («) (mais cette ponctuation peut être omise dans certains romans). Le changement d’interlocuteur se marque par un tiret (). Quand il y a une proposition incise courte, elle reste à l’intérieur des guillemets, c’est une incise (dit-elle, répondit-il, s’excusèrent-ils) ; dans ce cas, la réponse de l’interlocuteur ne se termine pas par un point, mais une virgule, il n’y a donc pas de majuscule au début de l’incise. Si le commentaire est long, ou si le récit reprend, on doit ouvrir et refermer les guillemets à chaque réplique, pour bien l’identifier. Le dialogue se ferme par les guillemets fermants (»).
Ex. Dialogue
« Ceci est un exemple de dialogue », dit Jean. Pierre fit la moue. « Vraiment ? Et nos répliques sont donc en fait une leçon de langue… ? s’étonna-t-il.
Parfaitement. » Jean avait l’air content de lui. « Dis donc n’importe quoi, pour voir.
Je ne suis pas d’accord avec cette manipulation et je tiens à le proclamer ! répondit Pierre.
Proclame ce que tu veux, ricana Jean avec un sourire mauvais. L’exemple est déjà terminé. »

Les titres et les noms propres
Les titres de livres, de films, de pièces de théâtre etc. se soulignent dans un devoir manuscrit, et les noms propres peuvent se mettre en majuscule. Les dates peuvent se mettre entre parenthèses.
Ex. Coco de Guy de MAUPASSANT (1884)

[Typographie pour le traitement de texte

Un espace après la virgule et après le point, mais pas avant.
Un espace avant et après tous les signes « doubles » : les deux points, le point d’exclamation, le point d’interrogation, le point virgule.
Un espace avant une parenthèse ouvrante, un espace après une parenthèse fermante.
Ex. Il faut mettre un espace après une virgule, pour plus de lisibilité. Il faut mettre un espace avant et après les signes « doubles » : c‘est plus lisible. Attention ! la ponctuation anglo-saxonne est différente. Pourquoi ? C‘est une question historique ; il faudrait connaître l’histoire de la typographie (et c’est assez compliqué).  ]

2. Les accords 

2.1 Les Accords dans le groupe nominal (Surlignage JAUNE) 
– L’accord Déterminant → Nom
Le déterminant indique le genre et le nombre (Sing / Pluriel) du nom qu’il caractérise.

– L’accord Nom → Adjectif qualificatif 
L’AQ prend les marques du genre et du nombre données par le nom qu’il qualifie.

– L’accord Nom → Complément du nom
L’accord se fait selon le sens : Ex. Des pommes de terre, des anneaux de Saturne, des fruits à pépins, une galerie de tableaux, (certaines formules figées) des marches à pied

2.2 Les Accords sujet → verbe (surlignage ROSE)
Le verbe doit prendre les marques de personne imposées par le Sujet.
Attention à :
– Deux sujets au singulier font un pluriel. Ex. Paul et moi sommes amis.
– Le sujet peut être éloigné du verbe (question : Qu’est-ce qui ? ou Qui est-ce qui ?) Ex. Les élèves, concentrés sur le dernier mot dicté, ne voient pas le sujet éloigné du verbe.
– Le sujet peut être inversé. Ex. Dans les bois sombres et venteux respire une colombe endormie.
– Je / moi + un nom = nous, Tu / toi + un nom = vous. Ex. Ton frère et toi allez venir m’aider.

2.3 Les Accords des participes passés
Le participé passé employé avec l’auxiliaire ETRE s’accorde avec le SUJET de l’auxiliaire. Ex. Elles sont bien vues par leur directeur.
Le participé passé employé avec l’auxiliaire AVOIR s’accorde avec le COD si celui-ci est devant l’auxiliaire. Ex. Ils ont vu plusieurs films. Ces films, qu‘ils ont vus, étaient des thrillers.  Ils les ont vus en septembre.
Pour accorder le participé passé employé avec un verbe Pronominal, on remplace l’auxiliaire ETRE par AVOIR, si le pronom est l’équivalent d’un Complément direct, on accorde. Ex. Ils se sont vus = ils ont vu eux-mêmes (et non à eux-mêmes) donc accord avec le sujet.

3. Conjugaisons Revoir le tableau de synthèse (FICHE G3)
Attention à :
– Les présents IND des verbes en ER. Ex. Ils nient, il délie, tu balaies…
– Les présents IMP des verbes en ER Ex. Ecoute cette consigne, va au tableau, recueille des informations.
Le Futur et le futur dans le passé (ou COND Mode) Ex. J’irai à l’école. Je pensais que j’irais à la piscine lundi, mais je n’ai pas pu. J’irais à la plage au lieu d’aller à l’école, si je pouvais.
Les auxiliaires AVOIR et ETRE au subjonctif : que j’ai, que tu aies, qu’il ait, que nous ayons, que vous ayez, qu’ils aient ; que je sois, que tu sois, qu’il soit, que nous soyons, que vous , qu’ils soient.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.