4- La Ville, lieu de tous les possibles H.-G. CLOUZOT Quai des Orfèvres (1947) Présentation et QCM après visionnage par les élèves

Maurice (Bernard BLIER) dans Quai des Orfèvres (1947)

Un réalisme aux aspects documentaires

Il y a eu un gros travail sur le décor (de R. JOUY) décor de studio et pourtant « réaliste » car fondé sur des recherches approfondies sur le Music Hall et la police.
Le film a un aspect quasi documentaire.
Sur le site DVD Classic «Clouzot passe plusieurs semaines dans les locaux de la Police Judiciaire, Quai des orfèvres donc (1), guidé par l’Inspecteur Casanova, qui l’autorise à assister à plusieurs interrogatoires (dont certains éléments paraîtront d’ailleurs dans le film) : cette confiance de l’institution policière n’attendait en retour que la lecture pour validation du script, et la seule réserve émise (sur la méthode employée par Antoine avec le chauffeur de taxi [une sorte de chantage]) fut finalement conservée.»
Le dialogue est très « écrit » mais conserve pourtant une impression de naturel, mais permet de laisser place à l’humour noir du policier.
Pour l’atmosphère, on sent que le film a été tourné tout de suite après la guerre : les personnages ont souvent froid (même à l’intérieur !) et se couvre de leur manteau, comme les gens le faisaient pendant la période de l’Occupation allemande.
Les accessoires eux-mêmes sont très précis. Le metteur en scène a un souci du détail vrai et ces accessoires jouent un rôle non seulement dans l’intrigue mais dans la construction des personnages.

Dora (Simone RENANT) dans Quai des Orfèvres (1947)
Le prénom évoque la photographe Dora MAAR, amante de PICASSO

Des personnages plus complexes que des « types »

Ce ne sont pas « des types » mais des personnages qui ont une vraie épaisseur.
Maurice Martineau Le mari (presque) trompé et amoureux, jaloux, colérique mais aussi fragile et sensible.
Jenny Lamour Reine du Music hall, mais en même temps aimante et sincère.
L’Inspecteur Principal-Adjoint Antoine, de la Brigade Criminelle de la Préfecture de Police de Paris Antoine, qui est très attaché à son enfant, un jeune garçon métis, et à qui il promet « un casse-croûte au bistrot »
Dora Monnier à la fois amie du couple, prête à se dénoncer pour les sauver, et amoureuse de Jenny
Les acteurs
Bernard Blier : Les Tontons Flingueurs, Buffet froid…
Louis Jouvet : Drôle de drame, Hôtel du Nord, Knock…

Une atmosphère de film noir

« comme dans beaucoup de films noirs, l’intrigue n’est pas toujours limpide, les articulations coincent parfois aux entournures (comment Jenny peut-elle continuer à penser qu’elle est coupable alors que Brignon a été tué par balle ?) et la résolution, tranquillement évacuée, peut paraître déceptive (« On croit que ça va être une belle affaire et ça finit comme d’habitude, en pipi de chat »). Mais en réalité, comme dans le Film Noir, peu importe.»

«La logique des oppositions vérité/mensonge ou innocence/culpabilité obéit parfaitement à la mécanique de confusion à l’oeuvre dans le Film Noir. Martineau, c’est l’archétype du bonhomme absolument quelconque qui, un jour, sans savoir vraiment comment, va se retrouver emporté dans l’engrenage de la fatalité criminelle et qui, en se débattant, va empirer les choses : plusieurs plans le voient confronté au flot d’une foule anonyme, entravant son parcours, dans laquelle il tente tant bien que mal d’avancer à contre-courant. »
« Le suspense du film ne réside pas dans l’identification du criminel mais dans la manière dont des personnages dont nous connaissons (ou devinons) l’innocence vont pouvoir réussir à s’extraire de l’étau judiciaire »

L’inspecteur Antoine (Louis JOUVET) et Jenny Lamour (Suzy DELAIR) dans Quai des Orfèvres (1947)

Sources
http://www.dvdclassik.com/critique/quai-des-orfevres-clouzot

http://www.transmettrelecinema.com/media/dossiers-maitre/DM_Quai_des_Orfevres_WEB_acc.pdf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.