5- Avec autrui MOLIÈRE Le Bourgeois gentilhomme (1670) LECTURE III, 6 Commentaires des travaux des élèves

Voici quelques commentaires pour compléter
les corrigés audio individuel que vous avez reçus.

1- Il faut rédiger les réponses, une réponse qui commence par il ou elles ne permet pas au lecteur de comprendre le sujet de votre analyse. Il faut donc commencer en reprenant la question et les noms propres qu’elle comporte.

MOLIÈRE Le Bourgeois gentilhomme (1670) Mise en scène B. LAZAR

2- Relever des citations veut dire recopier des citations, quand le nombre n’est pas indiqué et que la question comprend les répliques de il s’agit d’un déterminant définis qui veut dire toutes les répliques de. Donc si vous relever 3 ou 2 réplique de madame Jourdain, il en manque. Dans la première question on vous demande ce qui vous montre que Monsieur Jourdain et de rentrer se tiennent à l’écart une réplique ne peut pas suffire comme réponse il fallait également trouvé la didascalie (indication de noms de personnage, de lieux ou d’aspects du décor, ou d’expressions de jeu, de ton, mimique, émotion manifestée, ou encore de déplacements des acteurs d’un point à un autre de la scène, les entrées et des sorties, indications qui se trouvent en dehors du texte prononcé par les acteurs en italique, entre parenthèses ou avant le point initial du dialogue.)

3- La question sur les répliques de madame Jourdain et les fonctions de ce dialogue n’était pas également rédigée dans les deux versions du travail donné. c’est une question importante et qui supposait que vous vous reporte y est à la leçon sur les fonctions du dialogue. pourquoi tel personnage, de roman ou de théâtre, prend-il la parole pour dire quelque chose ? En simplifiant on peut répondre : pour informer quelqu’un, pour exprimer une émotion ou une opinion, pour le faire agir, pour obtenir une information ou simplement pour communiquer sa présence aux autres. Des exemples explique chacune de ces intentions dans l’arborescence de synthèse. Pour madame Jourdain, l’intention principale était d’exprimer des émotions : l’agacement, l’exaspération ou la colère.

MOLIÈRE Le Bourgeois gentilhomme (1670) Mise en scène B. LAZAR

4- La question sur l’intérêt du présent de généralisation dans le discours de Dorante était difficile, du fait de sa formulation avec l’expression le poids. C’est volontairement que j’ai laissé cette question imagée car cela peut être le cas dans les examens que vous aurez plus tard. Mais la réponse n’était pas difficile. Le fait de mettre ses propres opinions sous forme de proverbe ou d’opinion générale montre que l’on a une très grande confiance en soi, voire que l’on est imbu de soi-même. Ce qui est évidemment le cas de Dorante.

5- La dernière question n’était pas difficile et faisait simplement appel à votre connaissance de la pièce, que vous avez vue intégralement. Quels sont dans la suite de l’histoire les événements qui prennent leur source dans cette scène ? Le banquet avec la marquise et l’irruption de madame Jourdain au milieu de ce banquet.

En conclusion on peut donc dire qu’il est important de s’assurer de la compréhension des consignes. C’est donc justement ce sur quoi doivent poser les questions que nous échangeons en groupes de classe virtuelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.