3- Se raconter Un monde en guerre Groupement de textes Progression de séquence (2017-2018)

3e séquence :  Se raconter [se chercher, se construire] «On était faits, comme des rats.» L.F. CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) Problématique : Comment raconter des événements dont l’ampleur concerne des peuples ou des nations ? Groupement de textes (Manuel Belin 3e + autre texte) – L’engagement L.F. CELINE Voyage au bout…

3- Se raconter Un monde en guerre LECTURE 3 CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) « Et alors ? » Analyse d’un axe

Méthodologie de l’analyse de texte : la lecture analytique (Du collège au lycée) Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle racontée sur un ton « particulier » ? Ressenti des élèves (émotions, compréhension, intérêts)  : c’est drôle, vulgaire, méchant, agressif, efficace, écrit de façon bizarre… Après élaboration méthodique et collective des axes d’étude, pour ce texte…

3- Se raconter Un monde en guerre LECTURE 3 CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) « Et alors ? » Méthode

Méthodologie de l’analyse de texte : la lecture analytique (Du collège au lycée)   Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle racontée sur un ton « particulier » ? 1. Mise en œuvre de la méthodologie : Premier pas, une entrée intuitive dans le texte Si l’élève entre par la porte « Qu’est-ce que je sens ? »…

3- Se raconter Un monde en guerre LECTURE 3 CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) « C’est tout ? »

Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle racontée sur un ton « particulier » ? Quel est ce ton, comment le définir ? Quel effet produit-il ? Extrait étudié « Le maréchal des logis vient d’être tué, mon colonel, qu’il dit tout d’un trait. – Et alors ? – Il a été tué en allant chercher le…

3- Se raconter Un monde en guerre LECTURE 1 CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) « On étaient faits, comme des rats »

Lecture découverte Texte du manuel Belin p.154  CELINE Voyage au bout de la nuit (1932) « On étaient faits, comme des rats » Lecture comparée entre le texte de CELINE et deux documentaires (courts) de l’INA sur la mobilisation de 1914-1918 Problématique Quel est le genre (la nature) du texte lu et étudié ? Qu’attend-on de ce…

MÉTHODOLOGIE Lecture analytique (5) Un Exemple avec L.F CELINE Le Voyage au bout de la nuit (1932) Analyse de l’axe 3

Méthodologie de l’analyse de texte : la lecture analytique (Du collège au lycée) « Je ne fus plus que du bruit et du feu » Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle racontée sur un ton « particulier » ? Ressenti des élèves (émotions, compréhension, intérêts)  : c’est drôle, vulgaire, méchant, agressif, efficace, écrit de façon bizarre… Pour…

MÉTHODOLOGIE Lecture analytique (4) Un Exemple avec L.F CÉLINE Voyage au bout de la nuit (1932) Comment élaborer des axes d’étude ?

Méthodologie de l’analyse de texte : la lecture analytique (Du collège au lycée) « Je ne fus plus que du bruit et du feu » Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle racontée sur un ton « particulier » ? 1. Mise en œuvre de la méthodologie : Premier pas, une entrée intuitive dans le texte Si l’élève…

MÉTHODOLOGIE Lecture analytique (3) L.F. CÉLINE Voyage au bout de la nuit (1932) Texte

Problématique Pourquoi cette scène de guerre horrible est-elle raconté sur un ton « particulier » ? Quel est ce ton, comment le définir ? Quel effet produit-il ? Extrait étudié « Le maréchal des logis vient d’être tué, mon colonel, qu’il dit tout d’un trait. – Et alors ? – Il a été tué en allant chercher le…

DNB Français Questions Dictée Session 2016 Sujet et corrigé

Proposition de corrigé sans aucun caractère officiel Maurice GENEVOIX Ceux de 14, Partie « La Boue » (1921) C’est très long, quand on ne voit même pas la fumée de sa pipe, quand l’homme qui est tout près n’est plus qu’une masse d’ombre indistincte, quand la tranchée pleine d’hommes s’enfonce dans la nuit, et se tait. Sous…

PS ARGUMENTATION dans le récit Prolongements EPISTOLAIRE Langue Lettres de Poilus J. GUENO (1998)

 La Première Guerre mondiale  Lettres de « Poilus » 1914-1918 Maurice Antoine MARTIN-LAVAL Séance de langue Phrases simples / phrases complexes ; propositions subordonnées conjonctive / interrogative indirecte Maurice Antoine Martin Laval, originaire de Marseille. Il a 23 ans, médecin auxiliaire au 58ème RI. Il devait aller sur le champ de bataille récupérer les blessés. Ne crois-tu…

3- PS ARGUMENTATION dans le récit Prolongements LECTURE Roger MARTIN DU GARD Roger L’Eté 1914 (1936, Les Thibault, V)

« Crois-tu que je l’approuve ? » MARTIN DU GARD Roger L’Eté 1914 (1936, Les Thibault, V) Question préparatoire : Chercher et relever deux arguments d’Antoine ou de Jacques Problématique Comment l’écrivain dépasse-t-il l’échange argumenté pour créer des personnages qui interpellent et qui émeuvent le lecteur ?  Pistes d’analyse 1. Quels sont les enjeux argumentatifs de la…

PS ARGUMENTATION dans le récit Prolongements LECTURE Documentaire J.-P. VERNEY Putain de guerre 1914-1915 (2008)

Texte documentaire (discours explicatif) Putain de guerre 1914-1915-1916 Jacques TARDI et Jean-Pierre VERNEY (2008) Lecture du texte Questions d’analyse 1. La situation d’énonciation Quelles sont ses caractéristiques ? (narrateur, personne, temps) Le texte est-il fortement modalisé ? Le narrateur s’octroie-t-il le droit de commentaires sur ses personnages ? Que penser de la phrase soulignée ?…

3- PS ARGUMENTATION J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « La Lettre » Évaluation de fin de séquence Réponses Temps dans récit

Paroles de Poilus. Jacques TARDI Analyse d’image / de texte C’était la guerre des tranchées (1993) La Lettre retrouver ce média sur http://www.ina.fr 1. Un déroulement temporel particulier  (7 points 2 / 2 / 2 / 1) 1.1 Donner les deux lieux dans lesquels se déroule l’action? Dire quels sont les personnages mis en scène dans…

3- HIDA J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « L’Exécution » 3. Interpréter

Rappel de la problématique Comment individualiser la narration de façon à susciter l’émotion du lecteur, tout en rendant comptant de la puissance anonyme de la guerre de masse ? 3.1 La thèse de l’auteur / les effets produits sur le lecteur-spectateur Pour connaître les opinions de TARDI sur le sujet, on peut écouter la vidéo…

3- HIDA J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « L’Exécution » 2. Analyser

La problématique de cette analyse est : Comment individualiser la narration de façon à susciter l’émotion du lecteur, tout en rendant comptant de la puissance anonyme de la guerre de masse ? Il faudrait d’abord (à l’oral) situer brièvement les deux planches dans la continuité du récit, même si celui-ci est constitué de péripéties souvent…

3- HIDA J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « L’Exécution » 1. Contextualiser

Dans la cadre de la période séquentielle L’argumentation dans le récit, il a été étudié deux planches de la bande dessinée de Jacques TARDI C’était la guerre des tranchées (1993) « L’Exécution ». Cette analyse de l’image et du texte est ici complétée de façon à pouvoir faire partie des objets d’étude libres de l’épreuve d’histoire des…

PS ARGUMENTATION dans le récit Prolongements EPISTOLAIRE Les Lettres de Poilus J. GUENO (1998) Réponses

Paroles de Poilus (1914-1918) Lettres rassemblées par Jean-Pierre GUENO (1998) Lecture cursive du recueil et analyse de l’argumentation dans le recueil : temps et durée, énonciation, niveaux de langue Illustration Un long Dimanche de fiançailles JEUNET (2004) p. 11 MAURICE M. Énoncé ancré, le narrateur montre sa vision de la guerre ; pourtant on a…

3- PS ARGUMENTATION 1914-1918 SUIVI de période séquentielle (Septembre-octobre 2015)

« Nous sommes devenus des animaux dangereux » E. M. REMARQUE Objet d’étude et période historique (chronologique) – Explication et Argumentation dans les différents genres – Guerre 1914-1918 Problématique Comment raconter des événements historiques de façon à sensibiliser le lecteur à l’opinion du narrateur, que celui soit interne ou externe à la narration ? Groupement de textes…

3- PS ARGUMENTATION J. TARDI C’était la guerre des tranchées (1993 ) Évaluation de fin de séquence Texte et Questions

J. TARDI C’était la Guerre des tranchées (1993) « Les tranchées…» (planche 9) Problématique En quoi les choix graphiques sont-ils déterminants dans l’expression de l’opinion de l’auteur sur la guerre ? 1. Une parallèle accablant (planche 8) ¤ Comment qualifier le plan qui présente la tranchée et les personnages en vignette 1 ? Quel est l’angle…

3- PS ARGUMENTATION dans le récit 1914-1918 POÉSIE Expression orale G. APOLLINAIRE (3)

Guillaume APOLLINAIRE Poèmes à Lou (1914-1916)  (3) « Mourmelon-le-Grand, 6 avril 1915 »   Ma Lou, je coucherai ce soir dans les tranchées Qui près de nos canons ont été piochées. C’est à douze kilomètres d’ici que sont Ces trous où dans mon manteau couleur d’horizon Je descendrai tandis qu’éclatent les marmites Pour y vivre parmi nos soldats…

3- PS ARGUMENTATION dans le récit 1914-1918 POÉSIE Expression orale G. APOLLINAIRE (1)

Guillaume APOLLINAIRE Poèmes à Lou (Rédaction 1914-1916 ; publication 1947)  Lien vers une présentation du contexte de l’oeuvre sur Les Etudes Littéraires « Si je mourais là-bas… » Si je mourais là-bas sur le front de l’armée Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt Un obus éclatant sur le…

3- PS ARGUMENTATION dans le récit 1914-1918 POÉSIE Expression orale G. APOLLINAIRE Méthodologie

 « Ecrire la guerre » EXPRESSION ORALE Sujet détaillé et critères d’évaluation 12-16 oct.2015 Objectif Cette séance permet de travailler les qualités de l’oral (posture du lecteur, position du menton… audibilité de la voix, variétés des intonations). Sujet Apprendre par coeur un poème ou un extrait de poème de Guillaume APOLLINAIRE en veillant à apprendre au minimum…

3- PS ARGUMENTATION dans le récit 1914-1918 Expression écrite H. DESPEYRIERES Lettre Compte rendu

 Lettre de Henri DESPEYRIERES (20 juin 1915) Expression écrite Critères d’évaluation (avec items du SOCLE COMMUN) Critères 1 2 Critères 1 2 Lire-2 Repérer des informations dans un texte à partir des éléments explicites ou implicites (comprendre un énoncé, une consigne, repérer les indications de lieux, de temps, les acteurs, les actions…) Cohérence de la suite de texte…

3- PS ARGUMENTATION 1914-1918 Lecture et Expression écrite Lettre de Henri DESPEYRIERES (20 juin 1915) Texte, sujet et critères

in C’est si triste de mourir à 20 ans. Lettres du combattant Henri DESPEYRIERES 1914-1915 Le Sergent Henri DESPEYRIERES est engagé avec son régiment dans la deuxième bataille d’Artois (mai-juin 1915). Combattant depuis août 14, il est déjà fortement éprouvé par la perte de ses camarades et de son beau-frère. Il se confie ici à…