4- PS THEÂTRE MUSSET Les Caprices de Marianne (1833) Évaluation de fin de séquence Acte II, scène 1 Réponses

Acte II, scène 1 (à partir de l’entrée de Marianne) « Est-il une statue plus froide… ?» Les Enfants du siècle (d’après MUSSET Confession d’un enfant du siècle) Juliette BINOCHE, Benoït MAGIMEL 1. Une joute verbale 1. Quel est le ton de Marianne dans sa première réplique (« Quel dommage… l’aimer ») ? Justifier votre réponse en citant une…

4- PS THEÂTRE MUSSET Les Caprices de Marianne (1833) Évaluation de fin de séquence Acte II, scène 1 Questions

Acte II, scène 1 (à partir de l’entrée de Marianne) « Est-il une statue plus froide… » (voir le NB en fin de copie) 1. Une joute verbale 1. Quel est le ton de Marianne dans sa première réplique (« Quel dommage… l’aimer ») ? Justifier votre réponse en citant une classe grammaticale et un type de phrase. (2 points)…

4- PS MAUPASSANT Récit court Évaluation de fin de séquence Réponses

« Saint-Antoine» Guy de MAUPASSANT (1883) Réponses   1. Un « Saint-Antoine » de Normandie (7 points) 1. Dans le portrait physique d’Antoine, relever trois éléments (aspects) essentiels. (1.5 pt) Les éléments retenus par l’auteur pour caractériser Antoine sont sa poitrine (son torse), son ventre et ses jambes. 2. Dans le portrait physique d’Antoine, donner les deux…

4- PS MAUPASSANT Récit court Évaluation de fin de séquence Réponses Texte commenté surligné

« Saint-Antoine » Guy de MAUPASSANT (1883) On l’appelait Saint-Antoine, parce qu’il se nommait Antoine, et aussi peut-être parce qu’il était bon vivant, joyeux, farceur, puissant mangeur et fort buveur, et vigoureux trousseur de servantes, bien qu’il eût plus de soixante ans. C’était un grand paysan du pays de Caux, haut en couleur, gros de poitrine et…

4- PS MAUPASSANT Récit court EFS Texte (Extraits)

« Saint-Antoine » Guy de MAUPASSANT (1883) On l’appelait Saint-Antoine, parce qu’il se nommait Antoine, et aussi peut-être parce qu’il était bon vivant, joyeux, farceur, puissant mangeur et fort buveur, et vigoureux trousseur de servantes, bien qu’il eût plus de soixante ans. C’était un grand paysan du pays de Caux, haut en couleur, gros de poitrine et…

4- PS MAUPASSANT Récit court Évaluation de fin de séquence Questions

« Saint-Antoine» Guy de MAUPASSANT (1883)   1. Un « Saint-Antoine » de Normandie (7 points) 1. Dans le portrait physique d’Antoine, relever trois éléments (aspects) essentiels. (1.5 pt) 2. Dans le portrait physique d’Antoine, donner les deux propriétés caractérisant les jambes. (2pts) 3. Dans le portrait physique d’Antoine, quel terme constitue une reformulation qui résume le…

4- PS Portraits de héros Évaluation de fin de séquence Théophile GAUTIER Histoire du romantisme (1874) Texte Préparation

Problématique de séquence Comment construire un personnage, créature de papier, de telle sorte qu’il ait la cohérence et la richesse d’une personne réelle ? Article de synthèse : conclusion de période séquentielle Texte de l’évaluation de fin de séquence « Portrait de D’Eugène Delacroix » par Théophile GAUTIER dans Histoire du romantisme (1874) C’était « un jeune homme…

4- PS Portrait de héros A. DUMAS Les Mohicans de Paris (1854) « M. Salvator» Évaluation de fin de séquence Texte Questions

1. Un dieu antique (Il faut rédiger de courtes phrases pour répondre) ¤ Quel est le thème de cette description ? Quel serait le mot qui fait un effet de reformulation à la fin du portrait ? (2 points) ¤ Citer trois des éléments clés du portrait du visage (aspects) . (3 points) ¤ Pour…

3- PS THEATRE Eugène IONESCO Rhinocéros (1959) LECTURE 5 Évaluation de fin de séquence Questions

3- PS THÉÂTRE Eugène IONESCO Rhinocéros (1959) LECTURE 5 Évaluation de fin de séquence BERENGER C’est moi, c’est moi. (Lorsqu’il accroche les tableaux, on s’aperçoit que ceux-ci représentent un vieillard, une grosse femme, un autre homme. La laideur de ces portraits contraste avec les têtes des rhinocéros qui sont devenues très belles. Bérenger s’écarte pour contempler…